logo

La Société des Amis des Arbres

En 1936, Charles Corm lance la première ONG libanaise pour l’environnement. "Être ami des arbres c’est aussi être ami de l’eau, des sources, des oiseaux et de la salubrité : en un mot, de la vie.”

“Le titre « Amis des Arbres » est, à lui seul, un programme. Mais être ami des arbres c’est aussi être ami de l’eau, des sources, des oiseaux et de la salubrité : en un mot, de la vie. C’est donc être ami du Liban, célèbre jadis par ses forêts, ses cèdres, ses pins, sa magnifique faune, ses sources et ses cascades glorifiées par la Bible même. L’arbre et l’eau sont inséparables. Pas d’arbre, pas d’eau ; pas d'eau, pas d’arbre .... Il faut conserver le peu de forêts qui restent encore; Il faut reboiser ce qui est resté boisable; Il faut mettre cette œuvre à l’abri de ses ennemis, dont les plus dangereux est la chèvre; Il faut créer une réserve nationale…”

Ces quelques lignes résumant l’importance des forêts et leur implication dans le cycle de l’eau sont extraites des documents fondateurs de la première ONG libanaise opérant dans le domaine de la reforestation créé en 1934 par Charles Corm. Toujours d’actualité !

Cet homme lucide, visionnaire et avant-gardiste a réuni autour de lui des personnalités illustres de cette époque, entre autres Moustapha Abou Ezzeddine, Émile Eddé et Evelyne Bustros. Ils ont lancé la plus noble des actions: planter des arbres pour nos enfants. Ils ont instauré la journée nationale de l’arbre, jeté les bases de l’agroforesterie et appelé à la création des réserves naturelles. Tout un programme !

Peinture: Blanche Ammoun

Actualités

Concours

Un Concours sur la Biodiversité pour les lycéens

Un concours d'illustration inspiré des poèmes sur la faune et la fleur de Charles Corm pour les lycéens.

Lire la suite

Initiative

Reboisement de Sites Archéologiques

La Fondation place le patrimoine naturel au même niveau que le patrimoine culturel. Ainsi, un projet pilote a vu la plantation de lauriers, pins et jasmins autour du site archéologique de Musseylah.

Lire la suite

Patrimoine Naturel

Sauver les Plantes Endémiques

Le Liban comprend un grand nombre de plantes que l’on ne trouve nulle part ailleurs sur Terre. Le Liban compte aussi des plantes sauvages, « cousines » de nos plantes cultivées qui ont préservé des caractéristiques génétiques inestimables.


Lire la suite